berenger.tournier@gmail.com

Nicolas Enjalric : « La Coupe du Monde, un gros enjeu »

Quelques jours avant le début de la Coupe du Monde Féminine, Nicolas Enjalric (FC Sussargues) s’est confié sur le développement de la pratique, la saison des féminines du FCSB ou encore ses ambitions…

Nicolas, que retiens-tu de cette saison ?

Il y a eu des hauts et des bas. Je suis déçu que rien ne soit organisé pour les plus petites par manque d’équipes. Du coup, elles n’ont pas fait beaucoup de plateaux. Nous avons malgré tout un groupe prometteur pour les U11, les U13 ont également eu des résultats intéressants puisqu’elles remportent leur championnat. En ce qui concerne les U15, cela a été plus décevant au niveau des résultats, mais nous avons gardé une très bonne ambiance dans le groupe, ce qui est essentiel. De leur côté, les U18 ont livré une très belle saison en se qualifiant en R1. Enfin, le championnat a été difficile pour les seniors en R2, même si la prochaine saison s’annonce meilleure avec l’apport des U18. 

Le Mondial en France, c’est important pour le football féminin ?

C’est un gros enjeu, on va enfin parler du football féminin. Nous n’avons jamais eu autant de médias qui s’intéressent à nous. Après, ce sera le parcours des Bleues qui sera le plus important. 

Comment vois-tu la suite ?

Nous avons déjà mis en place un(e) coach et un(e) dirigeant(e) pour chacune de nos équipes. Les détections ont également eu du succès, notamment pour l’équipe U18. Nous cherchons encore des joueuses pour renforcer, en priorité, les effectifs de nos équipes U15 et séniors. Pour les plus petites, on ne s’en fait pas avec l’effet Coupe du Monde. Nous ne voulons surtout pas perdre le coté familial de la section, mais nous voulons continuer à progresser sportivement. Les équipes de jeunes vont déjà dans le bon sens, nous avons maintenant à nouveau l’ambition de faire progresser les seniors.

Laisser un commentaire