Connectez vous avec
Ad_Header

Actus

Mathieu Gleyze : « L’envie de voler de mes propres ailes était forte »

Publié

le

Depuis jeudi dernier, Mathieu Gleyze est à la tête du Maurin FC. Le jeune entraîneur s’est confié à quelques jours d’un rendez-vous capital face au FC Pradéen dans la lutte pour le maintien en D2… 

Pourquoi as-tu rejoint le Maurin FC ?

Car l’opportunité est arrivée au bon moment. J’étais depuis le mois de septembre avec Baptiste Hayet et l’équipe réserve d’Aigues-Mortes. Je tiens d’ailleurs à remercier Baptiste ainsi que tout le club, mais l’envie de voler de mes propres ailes était forte. En plus, l’identité familiale du Maurin FC correspond tout à fait à mon état d’esprit. 

Que penses-tu du début de championnat de ton équipe ?

Le club passe une saison difficile, les résultats du début de championnat étaient pourtant encourageants. On connaît tous la spirale négative où une défaite en entraîne une autre. Le moral joue beaucoup dans le football, on le voit bien aujourd’hui avec le PSG.

Ce choc de la peur face au FC Pradéen, qu’en penses-tu ?

Il est important car c’est un concurrent direct au maintien, certains diront que c’est un match à six points. Pour autant, on ne sera pas maintenu si on gagne comme nous ne serons pas condamnés en cas de défaite. Je veux surtout que nous n’ayons pas le trouillomètre qui nous ferait déjouer. Gratter des points match après match, c’est surtout ça l’objectif. 

Pourquoi être passé de l’autre côté ? 

On va dire que c’est une suite logique de mon parcours de joueur. J’ai toujours eu une certaine facilité à parler dans un vestiaire, j’ai même toujours été capitaine. Pour être sincère, mes jambes ne suivaient plus pour être sur le terrain. Comme j’ai un véritable amour pour le football, c’était la meilleure des solutions. 

Tes débuts à ce poste, qu’en penses-tu ?

Coach est un métier totalement différent et bien plus prenant que joueur. Un joueur s’entraîne et fait les matchs alors que l’entraîneur a 10 000 casquettes. Il faut préparer les entraînements, créer du dialogue avec les joueurs, débriefer et faire des choix. Mais je vais aussi dire que c’est plus valorisant. Si les joueurs appliquent tes consignes et que tes choix sont bons, tu peux te dire que tu y es pour quelque chose. En plus, je favorise le dialogue dans mon coaching, ça prend beaucoup de temps. Mais on va dire que quand on aime, on ne compte pas !

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Vous devez être enregistré pour publier un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Actus

Lee-Roy Fernandez : « Un des matchs les plus fous auxquels j’ai participé »

Publié

le

Hier après-midi, le Gallia Club Lunel (R2) s’imposait (5-4) pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Occitanie face à Carcassonne (R1). Une rencontre totalement folle remportée par Lee-Roy Fernandez et ses coéquipiers..

Lee-Roy, comment abordiez-vous ce huitième de finale de Coupe d’Occitanie ?
Sans pression, ce n’était pas du tout un objectif au départ. Après, au fil des tours, on y prend goût. En tout cas, c’était une bonne préparation pour le match d’Anduze ce week-end.

Que retiens-tu de ce match totalement fou ?
Notre capacité à revenir au score, même à dix contre onze. On a une nouvelle fois montré une grosse solidarité, c’est la force de notre équipe. Pour l’anecdote, le coach avait dit avant le match que ça pourrait se finir sur un score de baby-foot. Il ne s’est pas trompé, l’attaque a pris le dessus sur les défenses. C’est la coupe.

Ce succès restera comme l’un des bons souvenirs de ta carrière ?
J’ai pas mal de bons souvenirs dans mon parcours. Mais c’est clair que celui-là va faire partie des matchs les plus fous auxquels j’ai participé.

Vous êtes toujours engagés dans deux compétitions, comment vois-tu la fin de saison ?
Il reste six matchs , on y verra sûrement plus clair après la rencontre d’Anduze de ce week-end. On va sûrement vivre une fin de championnat haletante, ça va peut-être se jouer jusqu’au dernier match. En espérant bien entendu fêter la montée en fin de saison. En tout cas, on va tout faire pour atteindre cet objectif pour que le Gallia Club Lunel retrouve le plus haut niveau régional.

Continuer de lire

Actus

L’Olympique Saint André devra patienter pour le podium

Publié

le

Une seule équipe héraultaise était concernée ce week-end par une rencontre de Régional 3. En déplacement au FC Briolet, l’Olympique Saint André s’est inclinée sur le plus petit des écarts (0-1) malgré une belle prestation. De quoi nourrir des regrets puisque les hommes de Jérôme Collet, bien qu’à l’abri pour le maintien et trop éloignés du leader gignacois, avaient l’occasion de se rapprocher du haut de tableau et de rejoindre le Elne FC en troisième position de la poule. Sixièmes à trois points du podium, les Saint-Andréens tenteront de réagir dès dimanche avec la réception de l’UF Lézignan, huitième. En cas de neuvième victoire cette saison, ils pourraient de nouveau se rapprocher de la troisième place et gagner quelques positions au classement. Sûrement l’objectif de cette fin de championnat pour l’Olympique…

Continuer de lire

À LA UNE

Copyright © 2017 Football Club 34