Connectez vous avec
Ad_Header

Actus

Le football héraultais rend hommage à Julien Fayos…

Publié

le

Ce week-end, Julien Fayos nous quittait brutalement à l’âge de 29 ans. Plusieurs joueurs et acteurs du football héraultais ont souhaité lui rendre hommage…

Daouda Douno (joueur de l’AS Gignac) : « Toutes mes condoléances, tu seras à jamais dans nos coeurs. »

Jonathan Pedemonte (joueur du FC Vailhauquois) : « Le couz, comme tu aimais nous surnommer. Tu nous a quittés subitement, sans avoir eu le temps de comprendre, t’embrasser ou te voir une dernière fois. J’ai le coeur déchiré mon ami, tu devais signer à Vailhauquès avec nous, tes potes et ton frère. Je peux te jurer, mon ami, que nous ferons le nécessaire pour que tu sois fier de nous. D’en haut, d’où que tu sois, je ne t’oublierai jamais le couz, ma petite bouille d’ange. Repose en paix ma Zéze… »

Hatim Hachami (joueur du BSBV) : « Mes plus sincères condoléances à la famille Fayos. Je ne connaissais pas Julien mais d’après les témoignages que j’ai pu avoir, c’était quelqu’un de très sympa. Courage à vous. »

Juan Carrasco (président de l’AS Gignac) : « Quel drame, quelle catastrophe. Il n’y a pas de mot assez fort pour traduire ton départ précipité. Les joueurs tiennent à te dédier la victoire du derby contre Saint André de Sangonis. Grand Zéze, tu as fait toutes tes classes chez les rouges et blancs. Je t’ai eu pendant trois ans, trois belles années, tu étais fier de nos couleurs. Mais au-delà de tout cela, tu étais quelqu’un d’entier en dehors et sur le terrain. Tu ne lâchais rien et avait cette culture de la gagne. Les joueurs, les dirigeants et moi-même seront là pour t’accompagner dans ta dernière demeure. RIP grand Zéze. »

Sofia Sibari (ancien joueuse de l’AS Gignac) : « Zéze, ton départ nous a tous énormément touché. Je n’arrive pas à réaliser que je ne te verrais plus jamais. Ta joie de vivre, ton sourire, ta folie, tu vas me manquer le couz. Tu seras à jamais dans nos coeurs mon Zéze, tu étais plus qu’un ami, tu étais la famille. Repose en paix. »

Paul Sarophim (supporter de l’AS Gignac) : « Toutes mes condoléances à la famille Fayos. Julien, nous t’aimions beaucoup… »

Vous aussi, vous pouvez envoyez votre hommage par mail : berenger.tournier@gmail.com ou en MP sur Facebook

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Vous devez être enregistré pour publier un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Actus

Lee-Roy Fernandez : « Un des matchs les plus fous auxquels j’ai participé »

Publié

le

Hier après-midi, le Gallia Club Lunel (R2) s’imposait (5-4) pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Occitanie face à Carcassonne (R1). Une rencontre totalement folle remportée par Lee-Roy Fernandez et ses coéquipiers..

Lee-Roy, comment abordiez-vous ce huitième de finale de Coupe d’Occitanie ?
Sans pression, ce n’était pas du tout un objectif au départ. Après, au fil des tours, on y prend goût. En tout cas, c’était une bonne préparation pour le match d’Anduze ce week-end.

Que retiens-tu de ce match totalement fou ?
Notre capacité à revenir au score, même à dix contre onze. On a une nouvelle fois montré une grosse solidarité, c’est la force de notre équipe. Pour l’anecdote, le coach avait dit avant le match que ça pourrait se finir sur un score de baby-foot. Il ne s’est pas trompé, l’attaque a pris le dessus sur les défenses. C’est la coupe.

Ce succès restera comme l’un des bons souvenirs de ta carrière ?
J’ai pas mal de bons souvenirs dans mon parcours. Mais c’est clair que celui-là va faire partie des matchs les plus fous auxquels j’ai participé.

Vous êtes toujours engagés dans deux compétitions, comment vois-tu la fin de saison ?
Il reste six matchs , on y verra sûrement plus clair après la rencontre d’Anduze de ce week-end. On va sûrement vivre une fin de championnat haletante, ça va peut-être se jouer jusqu’au dernier match. En espérant bien entendu fêter la montée en fin de saison. En tout cas, on va tout faire pour atteindre cet objectif pour que le Gallia Club Lunel retrouve le plus haut niveau régional.

Continuer de lire

Actus

L’Olympique Saint André devra patienter pour le podium

Publié

le

Une seule équipe héraultaise était concernée ce week-end par une rencontre de Régional 3. En déplacement au FC Briolet, l’Olympique Saint André s’est inclinée sur le plus petit des écarts (0-1) malgré une belle prestation. De quoi nourrir des regrets puisque les hommes de Jérôme Collet, bien qu’à l’abri pour le maintien et trop éloignés du leader gignacois, avaient l’occasion de se rapprocher du haut de tableau et de rejoindre le Elne FC en troisième position de la poule. Sixièmes à trois points du podium, les Saint-Andréens tenteront de réagir dès dimanche avec la réception de l’UF Lézignan, huitième. En cas de neuvième victoire cette saison, ils pourraient de nouveau se rapprocher de la troisième place et gagner quelques positions au classement. Sûrement l’objectif de cette fin de championnat pour l’Olympique…

Continuer de lire

À LA UNE

Copyright © 2017 Football Club 34