berenger.tournier@gmail.com

L’AS Béziers, toujours plus haut, toujours plus grand, toujours plus fort…

« Le succès ne s’imite pas, il se crée ». Ces mots de Luis Fernandez ont sûrement une résonance toute particulière dans les têtes biterroises. Alors que le club évoluait en DH il y a encore quelques années, l’AS Béziers se retrouve aujourd’hui aux portes d’un exploit retentissant, historique. Pourtant mal en point en fin d’année dernière, les Héraultais sont toujours restés soudés, en témoigne le maintien à son poste de Mathieu Chabert à l’hiver dernier, alors que la série de résultats négatifs ne cessait de se prolonger. Depuis, tout a changé. Considéré comme l’un des tous meilleurs entraîneurs du championnat, l’ancien coach du FC Sète 34 a continué à travailler et à croire en son équipe pour l’amener aujourd’hui aux portes de la cour des grands. Mais bien au-delà d’un club, d’une ville, c’est tout un département qui doit être fier de ce qu’est en passe de réaliser l’AS Béziers.

Une montée positive pour tout un département…

Pour le football héraultais, une montée en Ligue 2 serait tout simplement exceptionnelle puisque cela permettrait au département d’avoir deux clubs professionnels, et donc à toute la famille du ballon rond héraultais de poursuivre son développement. Déjà existants, les liens entre le milieu amateur et professionnel pourraient alors être accrus et guidés vers l’objectif commun de devenir une place forte du football français. En terme de formation, d’engouement ou encore de médiatisation, le département aurait tout à gagner. Il ne reste plus que deux matchs, deux finales pour s’offrir un exploit inimaginable il y a encore quelques semaines. Avec un budget limité et des structures bien loin des standards habituels, l’AS Béziers est en train de réaliser quelque chose de formidable, dont beaucoup ne mesurent sûrement pas encore la véritable portée. Messieurs, faîtes-nous rêver, faîtes-nous vibrer. Le football héraultais se tient derrière vous pour atteindre les sommets et voir le rêve se concrétiser. L’histoire est en marche…

Photo : Red Star

Laisser un commentaire