Connectez vous avec
Ad_Header

Actus

La deuxième victoire du SO Anianais pour ce week-end ?

Publié

le

Toujours à la recherche d’un deuxième succès depuis la première journée de championnat et une victoire face à l’AS Lodève Clermontais, le SO Anianais tentera de reprendre sa marche en avant ce dimanche sur son terrain du Prés de la Ville. Pour la neuvième journée de la poule C de Départemental 4, les joueurs du président Gaëtan Odin devront prendre le dessus sur l’équipe ter de l’Olympique Saint André, guère mieux dans ce championnat avec deux succès lors de ses neuf premiers matchs. En cas de résultat positif, les Anianais reviendraient à hauteur de leur adversaire du week-end et prendraient également pas moins de six points d’avance sur l’ES Cœur Hérault, actuellement dernier depuis le forfait général de l’ASLC. Coup d’envoi de cette affiche de bas de tableau de D4 dimanche à 15h…

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Vous devez être enregistré pour publier un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Actus

Robin Riedo présente, non sans humour, tous ses coéquipiers !

Publié

le

Champion de sa poule de Départemental 2, le FO Sud Hérault évoluera dans l’élite départementale la saison prochaine. Avant de parler du sportif la semaine prochaine, Robin Riedo, l’un des cadres de l’équipe, a accepté de nous présenter ses coéquipiers. C’est cadeau !

Damien : C’est le seul gardien du département qui peut utiliser le même short pour 15 jours d’entraînement, il ne plonge jamais, le terrain est toujours trop dur ! On est même obligé de mettre les cages amovibles là où la pelouse est plus épaisse pour qu’il essaie de plonger une fois quand même. Et pas de physique pour lui, il est asthmatique.

Pierrot : Je n’aimerai pas être numéro 9 en face de lui. Il est champion à 33 ans, c’est son premier titre, on aurait dit un enfant. En tout cas, il est toujours là aux entraînements et pour râler après l’arbitre. D’ailleurs, il court plus derrière les arbitres que le derrière le ballon !

Médéric : Il est libéro. Et oui, ça existe encore des joueurs qui jouent à l’ancienne comme lui. Son meilleur entraînement, c’était quand il n’était pas descendu de la voiture. Il était arrivé pour s’entraîner mais il s’était endormi avant que ça commence. Il faut toujours consommer avec modération !

Tito : C’est une véritable légende du club. Ses discours d’avant match sont transcendants, c’est vraiment le garant de l’esprit FOSH et un exemple pour les jeunes joueurs. Il nous a montré par son travail que même en étant vétéran, c’était encore lui le meilleur et de loin. Quel joueur, il sait amener tout un groupe vers le haut.

Abel : Personne ne connaît son prénom. Ah si, il s’appelle Xavier. C’est un joueur qui met plus de strap sur ses crampons pourris qu’il n’a pas renouvelé depuis deux ans que sur son corps. On va lui acheter une belle paire pour le titre.

Jérémy : C’est le plus jeune de l’équipe, on ne sait pas s’il est gaucher ou droitier, il tire des deux pieds. Quand il est rentré dimanche dernier, il m’a glissé dans l’oreille : « je suis chaud bouillant, tu vas voir ! ».

Anthony : Il nous a rejoint à la mi-saison, c’est la tour de contrôle. Il est imprenable de la tête. Il a également réussi à prendre un rouge pour son troisième ou quatrième match avec nous grâce à un joli geste technique : un chassé dans les gambettes du joueur adverse. Le pire, c’est qu’il l’a raté !

Loïc (ou Louïc pour le coach) : C’est le perforateur, il transperce les lignes balle au pied tout en puissance. Par contre, il ne sait tirer d’aucun pied, il a deux cubes, ce n’est pas de chance. On dit même que son meilleur pied, c’est la tête, il a mis une paire de buts de la tête.

Alban : Le grand Alban ! Il termine sa carrière de joueur sur un titre. Il est usé, il a tellement donné. D’ailleurs, il se dit qu’il n’arrive plus à faire de passes à cinq mètres. Je comprends mieux pourquoi il envoie des sacoches loin devant à longueur de match. Plus sérieusement, il est arrivé la première année du FOSH, il a su lier les deux anciens clubs que tout séparait. Il est respecté de tous sur et en dehors du terrain, il arrive à transcender tout un club. Et puis, c’est un amoureux du ballon rond, c’est la valeur sûre du FOSH.

Nasser : C’est le co-capitaine et l’un des deux meneurs de jeu. C’est sa première année avec nous, il a retrouvé le goût du football. C’est un vrai plaisir de jouer avec lui. Il a une petite ressemblance avec Kostas Mitroglou avec sa barbe, il s’est fait pas mal chambrer avec ça.

Floflo : C’est le deuxième meneur de jeu. Mozart, quelle élégance balle au pied ! Heureusement que c’est le fils du président, sinon, il aurait passé l’année sur le banc. Le coach est obligé de le faire jouer, sinon il est viré.

Axel : Quand il arrive avec les lunettes de soleil aux matchs, tu peux être sûr que la veille, il a enflammé la piste de danse en discothèque. Je le répète, toujours consommer avec modération !

Aymeric : C’est l’inévitable, le meilleur buteur de la saison. Il a inscrit un triplé devant toute sa famille venue le soutenir. Par contre, quand le coach annonce du physique à l’entraînement, tu ne le verras pas en peinture. Maintenant, il ne donne plus d’excuses, il n’en trouve plus, il les a toutes utilisées. Mais il a la chance d’être bon !

Brahim : Lui aussi est arrivé en cours de saison, c’est le plus grand tricheur au Tennis Ballon. Le pire, c’est que même en trichant, il perd.

Vincent : C’est l’Abou Diaby du FOSH. Il est le plus rapide de l’équipe, mais le problème, c’est qu’il ne nous le démontre pas si souvent que ça. Il est d’ailleurs encore blessé, bon rétablissement à lui.

Thomas : Il a joué un peu partout sur le terrain. Un jour, il nous dira peut-être quel est son vrai poste. Ou alors il ne le sait pas lui-même !

Camille : C’est le meilleur finisseur de l’équipe, un renard des surfaces. Ça fait ficelle à chaque fois qu’il touche le ballon dans la surface.

Philippe : Il a fait un seul match avec nous, c’était dimanche dernier. Je n’avais jamais vu un mec s’incruster de la sorte pour un match du titre. C’est le meilleur, bravo à lui. En même temps, il a 38 ans, il a de l’expérience.

Jamal : Il a fait son trou en fin de saison avec nous. C’était mérité. Son entrée en jeu face à Canet à un quart d’heure de la fin aurait pu faire la différence, surtout que nous prenions le bouillon. Malheureusement, il a préféré rester spectateur du match.

Romain : C’est sa première année en seniors. Il a cassé quelques reins à l’entraînement. Ces jeunes, ils ne nous respectent plus.

Junior : Il est arrivé du Brésil en cours de saison, lui aussi a joué à beaucoup de postes différents. Il est Brésilien mais c’est impossible de l’embarquer dans une bringue !

Continuer de lire

Actus

Encore une victoire de l’ES Pérols qui conforte sa quatrième place

Publié

le

Depuis le 17 mars dernier et un succès (4-0) face à l’US Montagnac, l’ES Pérols s’est habitué aux bons résultats. Après avoir enchaîné trois victoires et deux nuls lors des cinq derniers matchs, Saïd Bensaid et ses joueurs ont confirmé leur excellente forme en s’imposant dimanche dernier sur la pelouse du Petit Bard. Très inspirés, les Péroliens l’ont emporté trois à zéro et confortent avec cette victoire leur quatrième place de la poule B de Régional 3. Des qualités et une confiance retrouvée qui peut même laisser quelques regrets à l’ESP, avec cette période hivernale où Florent Domenech et ses coéquipiers ont lâché des points. Il n’en demeure pas moins que l’ES Pérols a su relever la tête pour terminer brillamment ce championnat, avant un ultime rendez-vous dimanche après-midi face à la réserve de l’AFL. Un choc au sommet face au champion, histoire de terminer la saison de la plus belle des manières !

Continuer de lire

À LA UNE

Copyright © 2017 Football Club 34