Connectez vous avec
Ad_Header

Départemental

Florian Sansone : « Un ras le bol général »

Publié

le

Alors qu’il a démarré la saison au Stade Balarucois en Régional 2, Florian Sansone a pris du recul ces dernières semaines. L’ancien joueur du Nîmes Olympique s’investit désormais exclusivement dans la formation, au FC Sète 34…

Florian, pourquoi as-tu quitté le Stade Balarucois il y a quelques semaines ?

C’est un ras le bol général, je n’avais plus du tout la motivation et être auprès des jeunes me prend énormément de temps. J’ai entraînement tous les jours avec eux, et le week-end, du samedi matin au dimanche après-midi, j’étais sur les terrains. En plus, après avoir connu le haut-niveau, j’avais besoin de prendre du recul et de me consacrer à ma vie de famille.

Et à ton poste d’éducateur au FC Sète 34…

Exactement, nous avons un gros projet de formation au FC Sète avec la mise en place cette année de la section sportive. Les petits s’entraînent quatre fois par semaine et nous leur assurons un suivi scolaire qui est primordial dans la progression du joueur. C’est difficile car certains collègues sont assez réticents, c’est à nous de les faire adhérer au projet, mais nous y arrivons petit à petit. C’est un challenge que nous prenons vraiment à cœur, nous donnons énormément pour les jeunes.

La formation te passionne depuis déjà de nombreuses années…

Effectivement, c’est une passion. C’est la suite logique de l’expérience que j’ai pu engranger du haut-niveau. Beaucoup de personnes critiquent mais peu savent, c’est un travail de long terme et ça prend beaucoup de temps. Aujourd’hui, les clubs, et notamment les parents, veulent voir immédiatement les résultats. De notre côté, nous avons sensibilisé les parents sur ce point, et ils nous font confiance là-dessus. La formation prend du temps.

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

À terme, j’aimerais avoir un emploi solide dans un club. Je souhaite mettre toutes mes compétences afin d’accentuer et optimiser la formation du jeune joueur, avec des outils que l’on utilise peu et qui sont primordiaux. En tout cas, j’espère continuer à m’épanouir avec les jeunes. Quant à mon avenir footballistique, je m’entraîne actuellement avec la réserve de Sète même si je ne joue pas en compétition. Je tiens d’ailleurs à remercier Eric Miramond pour son accueil. Pour le moment, je vais prendre un peu de recul, on verra en temps voulu si je reprends ou non la compétition.

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Vous devez être enregistré pour publier un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Actus

Le FCO Valras Sérignan fait une grosse opération

Publié

le

Voilà une prestation qui va marquer les esprits en Départemental 2. En déplacement sur la pelouse de l’ES Grand Orb Foot, leader de la poule au coup d’envoi, le FCO Valras Sérignan s’est offert une performance de haut vol. Portés par un nul prometteur lors de la dernière journée face à Florensac, les joueurs du président Jean Sasso se sont cette fois-ci imposés sur le score net et sans appel de quatre à un. Un succès qui permet aux Valrassiens de conforter leur place en haut de tableau, avec six longueurs de retard sur la tête mais également deux matchs de plus à disputer que la plupart de leurs concurrents directs. Des rencontres, qui si elles étaient remportées, permettraient au FCOVS de s’installer peut-être définitivement sur le podium, aux côtés des favoris que sont l’USOFP, l’ESGOF ou encore l’ESPPA. Prochain rendez-vous pour Valras dès dimanche prochain face à la Clermontaise. Avec un nouveau succès à la clé ?

Continuer de lire

Actus

Céline Jariod : « Notre grande force, la cohésion »

Publié

le

Leader de la poule A de Départemental 4, l’ASP Teyran livre un excellent début de saison. Pour la plus grande satisfaction de la présidente Céline Jariod.

Céline Jariod (présidente de l’AS les Pierrots de Teyran) : « Avec sept victoires en sept matchs, le bilan est positif. Il y a de quoi être satisfait. Les joueurs ont su prendre la pleine mesure de cette nouvelle saison. Ce sans faute est la récompense de l’implication des joueurs et des choix de l’entraîneur Ben Ezzantar. Nous avons la meilleure attaque du championnat et la deuxième meilleure défense, ce sont des preuves de l’efficacité devant les cages et de la rigueur défensive de l’équipe. Après, la plus grande de nos forces, c’est la cohésion du groupe, aussi bien sur le terrain qu’en dehors. Cela fait quatre ans que ce groupe joue ensemble, les anciens ont grandement facilité l’intégration des petits nouveaux. La suite ? Par expérience, nous allons prendre les matchs les uns après les autres afin de ne pas faire d’excès de confiance. Nous ferons le bilan à la fin de la saison, en espérant remplir l’objectif secret du coach et de présidente. »

Continuer de lire

À LA UNE

Copyright © 2017 Football Club 34