Connectez vous avec
Ad_Header

Actus

Combien de joueuses du MHSC au Mondial 2019 ? Réponse ce soir !

Publié

le

Corinne Diacre communiquera ce soir (dans l’émission « LE 20H LE MAG ») la liste des joueuses retenues pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA France 2019. Trois joueuses du MHSC avaient été sélectionnées le 1er avril dernier, en espérant en avoir autant dans quelques heures pour cet immense événement !

Photo : MHSC

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Vous devez être enregistré pour publier un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Actus

L’USB enfonce des Arceaux en plein doute

Publié

le

Dans ce match important pour le maintien, prendre les trois points relevait d’une véritable importance pour les deux équipes. Les Arceaux, bons derniers du classement, avec un bilan catastrophique (seulement un point pris en neuf matchs joués), recevaient une équipe biterroise venue avec certaines intentions. Une équipe aussi dans le doute, restant sur deux défaites consécutives. Exempte le week-end dernier pendant que les Arceaux concédaient une nouvelle défaite sur le terrain de Nîmes Soleil Levant, Béziers a pu se reposer et le coach biterrois Jean-Alphonse Daniel pouvait compter sur le retour de plusieurs de ses joueurs.
Après une entame plutôt équilibrée, c’est Béziers qui fait rapidement parler la poudre. Sur un long dégagement de sa défense centrale, l’attaquant biterrois Ait Malek presse le défenseur central Tandani qui rate totalement son dégagement de la tête. Le ballon revient dans les pieds de l’attaquant qui, opportuniste, marque le premier but d’une belle frappe de loin. (1-0, 10e). En suivant, les Biterrois appuient sur l’accélérateur et continuent de bousculer les locaux. Sentant la fébrilité adverse, ils viennent profiter des largesses défensives pour inscrire un second but. Suite à un coup-franc astucieusement joué à deux, la défense des Arceaux, totalement apathique, et qui s’attendait à avoir un ballon dans la « boîte », voit Kerkri décaler son homologue du milieu de terrain Bekairi, qui, esseulé sur son côté gauche, vient alourdir le score d’une belle frappe croisée (2-0,13e). Derrière, nous pouvons constater la belle réaction des Arceaux. Après avoir été particulièrement dominés par les visiteurs, les Arceaux obtiennent un pénalty sur leur deuxième occasion du match. Le milieu Benhamed s’enfonce dans la surface et est repris de manière illicite par le défenseur Kasmi. Sonmez transforme le pénalty d’un contre-pied parfaitement tiré (2-1,22e). Derrière, catastrophe pour les locaux qui perdent pied en l’espace de deux minutes. L’ailier biterrois Demmou, lancé en profondeur, enrhume le latéral droit montpelliérain et inscrit le troisième but de son équipe (3-1,27e). En suivant, ce même Demmou, intenable, fait parler sa vivacité. Il affole la défense et sert parfaitement en retrait Ait Malek qui inscrit son doublé (4-1,28e). Les Arceaux manquent de peu l’occasion de limiter la casse avant la pause. Suite à une belle action collective, Ben Seghir reprend le centre mais bute sur un bel arrêt réflexe du portier Benmedakhene sur sa ligne. Au moment de rejoindre les vestiaires, nous pouvons constater toute la détresse des joueurs de Montpellier Arceaux, totalement désabusés après ces deux derniers buts encaissés. Alors qu’ils avaient la possibilité de revenir au score après été particulièrement amorphes et en panne dans le jeu, les Arceaux sont renvoyés dans leurs doutes. En seconde mi-temps, moins d’occasions dangereuses à se mettre sous la dent. Béziers, complètement dominateur dans le jeu, aura eu des occasions d’accentuer leur avantage à plusieurs reprises, mais le score en restera là. Alors que Béziers engrange une précieuse victoire à l’extérieur et peut souffler au classement, pout les Arceaux, pour qui les matchs se poursuivent et se ressemblent, les doutes continuent de persister.
Toujours victimes des mêmes maux depuis le début du championnat, à l’instar de leur terrible manque de concentration et leur fébrilité défensive inquiétante qui leur sont préjudiciables de match en match, les Arceaux devront rapidement réagir. Au-delà de l’aspect technique, ils devront avant tout retrouver toute leur combattivité pour espérer se maintenir dans ce mini-championnat avec quatre équipes susceptibles de descendre sur trois possibles. Pour le moment, toujours enlisés à cette peu glorieuse dernière place du classement, ils n’ont plus le choix et il leur restera un dernier match avant la trêve pour essayer de sauver une situation qui ne cesse de se compliquer. En plus de régénérer ses forces, cette équipe, malade dans les têtes et plus que jamais dans le doute, pourrait repartir de l’avant dans une « opération maintien » encore accessible comptablement parlant. Espérons pour les Arceaux qu’ils sauront trouver les ingrédients pour inverser une tendance qui leur est défavorable.

Montpellier Arceaux – US Béziers : 1-4
À Montpellier, Stade Louis Combette
Arbitre : Monsieur Chalat
But pour Montpellier Arceaux : Sonmez (22e)
Avertissements aux Arceaux : Pilato (66e), Mbada Godo (75e)
Expulsion à Montpellier Arceaux : Mbada Godo (94e)
Buts pour Béziers : Ait Malek (10e et 28e), Bekairi (13e) et Demmou (27e)
Avertissement à Béziers : Kasmi (22e)
Montpellier Arceaux : Dumas, Boudjaj, Tandani, Mbada Godo, El Aouad (Pilato, 58e), Farid (Kermiche, 46e), Leroy (cap.), Benhamed (El Ouad, 86e), Ben Seghir, Sonmez, Arthur (Berete, 32e). Entraîneur : Youssef Abourafes.
US Béziers : Benmedakhene, Kasmi, Wegener, Benbellal (cap.), Raoudi, Galibert (Rachedi, 46e), Kerkri, Bekairi (Bachri, 49e), Attami, Demmou, Ait Malek (Belkadi, 51e). Entraîneur : Jean-Alphonse Daniel.

Rémi Harriet

Continuer de lire

Actus

Le FCO Valras Sérignan fait une grosse opération

Publié

le

Voilà une prestation qui va marquer les esprits en Départemental 2. En déplacement sur la pelouse de l’ES Grand Orb Foot, leader de la poule au coup d’envoi, le FCO Valras Sérignan s’est offert une performance de haut vol. Portés par un nul prometteur lors de la dernière journée face à Florensac, les joueurs du président Jean Sasso se sont cette fois-ci imposés sur le score net et sans appel de quatre à un. Un succès qui permet aux Valrassiens de conforter leur place en haut de tableau, avec six longueurs de retard sur la tête mais également deux matchs de plus à disputer que la plupart de leurs concurrents directs. Des rencontres, qui si elles étaient remportées, permettraient au FCOVS de s’installer peut-être définitivement sur le podium, aux côtés des favoris que sont l’USOFP, l’ESGOF ou encore l’ESPPA. Prochain rendez-vous pour Valras dès dimanche prochain face à la Clermontaise. Avec un nouveau succès à la clé ?

Continuer de lire

À LA UNE

Copyright © 2017 Football Club 34