berenger.tournier@gmail.com

Statu-quo pour la Ligue d’Occitanie, vers une mise sous tutelle…

C’est samedi dernier qu’a eu lieu l’assemblée générale de la Ligue d’Occitanie. Une assemblée qui s’est déroulée dans un contexte très difficile suite aux problèmes rencontrés par l’instance régionale ces derniers mois…

Il y avait de l’électricité dans l’air ce samedi à Muret. Dès le matin, la tension est rapidement montée avec la non révocation du comité directeur, le quorum nécessaire n’ayant pas été atteint (48,7% contre 66,66% exigés), notamment en raison de la non-participation massive des clubs de Midi-Pyrénées. Une matinée qui en disait long sur un contexte de forte tension qui n’allait guère évoluer tout au long de la journée. Entre invectives et discussions houleuses, l’élection pourtant attendue de Guy Glaria n’aura en effet pas été entérinée avec seulement 39% de votes favorables. Le statu-quo est donc total à la suite de cette assemblée puisque ni la demande de révocation, ni l’élection de Guy Glaria n’ont été adoptées par les clubs présents. En attendant très certainement une mise sous tutelle de la part de Noël Le Graët, Maurice Charrançon reste pour le moment président de la Ligue d’Occitanie. Une chose est certaine, jamais l’instance régionale n’avait connu une telle assemblée générale. La crise est là, et bien là…

Une réponse

  1. zvodretiluret dit :

    I genuinely enjoy looking through on this site, it has got great posts.

Laisser un commentaire