Connectez vous avec
Ad_Header

Actus

Rayane Aabid : « On sent qu’il se passe quelque chose » 

Publié

le

Vendredi soir, l’AS Béziers jouera (peut-être) son dernier match de la saison face aux Herbiers, battus héroïquement hier par le grand Paris Saint Germain. Quoi qu’il en soit, si la montée en Ligue 2 ne s’offrent pas à eux dès vendredi, nul doute que Rayane Aabid et ses coéquipiers donneront tout lors des barrages. Avec comme seul rêve l’accession au bout d’une saison historique. Entretien avec le joueur de l’ASB…

Rayan, vous sortez d’un match nul (0-0) à Chambly. Avez-vous quelques regrets, notamment avec le poteau d’Antoine Rabillard en toute fin de match ?

Oui, un peu, même si on aurait également pu perdre le match en première période où nous avons subi plusieurs occasions. On savait que ce serait difficile, comme j’avais déjà dit, Chambly est une équipe qui joue le maintien et qui n’allait rien lâcher. Il y a eu des situations des deux côtés, je pense que le match nul est assez logique.

Quand on ne peut pas gagner, il faut parfois savoir ne pas perdre…

Exactement, c’est d’ailleurs ce qui fait notre force dans cette deuxième partie de saison. On a perdu qu’un seul match, à Grenoble. Ce n’est pas anecdotique.

Quoi qu’il en soit, les rêves de Ligue 2 dès vendredi soir sont bien rééls…

Tant qu’il y a de l’espoir, on va jouer à fond. Nous sommes des compétiteurs, on va essayer de finir du mieux possible devant nos supporters. Ils le méritent, j’espère qu’ils seront encore nombreux à Sauclières pour que l’on passe tous ensemble une très belle soirée. On va tout donner pour finir en beauté et s’il y a une belle surprise, ce serait magnifique. On ne sait jamais…

D’autant que ce que vous réalisez est historique…

C’est clair. On a tendance à oublier un peu tout ce que l’on a fait. Déjà, il faut se souvenir d’où l’on vient, on jouait le maintien il y a quelques semaines. Et puis plus globalement, pour le club, c’est juste énorme. On est assuré d’être sur le podium à deux journées de la fin, c’est incroyable. Si on doit jouer les barrages, ce serait déjà fantastique pour l’AS Béziers, les joueurs, les dirigeants… pour tout le monde !

Un mot justement sur les barrages, que vous pourriez disputer dans quelques semaines face au 18ème de Ligue 2…

Ce sont des moments incroyables. Tu joues avec la vie d’un club mais également ta vie personnelle ! Si tu montes en Ligue 2, tu découvres le monde professionnel, certains n’y ont jamais goûté. C’est une grosse responsabilité, on le sait. Ce seront deux très gros matchs, une très belle expérience à vivre.

En tout cas, vous êtes soutenu par toute la famille du football héraultais…

Franchement, on sent qu’il se passe quelque chose. Pour le dernier match à Sauclières, on avait des enfants, des femmes, des hommes. Tout le monde était réuni derrière nous, c’était vraiment un super moment.

On peut donc compter sur vous pour réussir l’exploit en fin de saison !

Ça, vous pouvez tous en être certains. En tout cas, on va tout donner !

Photo : Paris FC

Continuer de lire
Cliquez pour commenter

Vous devez être enregistré pour publier un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Actus

Les entraîneurs du football amateur remercient SFR !

Publié

le

Avec l’exclusivité de diffusion de la Ligue des Champions, la nouvelle chaîne SFR Sport a fait des heureux : les entraîneurs qui ont eu plus de joueurs à l’entraînement.

« Je n’ai jamais vu autant de monde à l’entraînement un soir de Ligue des Champions. Et je pense que le fait que la compétition ne soit plus sur les chaînes habituelles n’est pas étranger à cela ! » Comme cet entraîneur de District, de nombreux techniciens nous ont fait cette remarque depuis mardi soir. Le changement de diffuseur de la LDC – SFR Sport a remplacé Canal + et Bein Sport – a donc un impact positif sur la présence des joueurs sur les terrains…

<< POUR LIRE L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE SUR FOOT AMATEUR >>

Continuer de lire

Actus

Louis Guibal : « Les qualités footballistiques sont là » 

Publié

le

Promue cette saison en D1, l’Aurore Saint Gilloise livre un début de saison mitigé avec une élimination en Coupe de France mais un probant succès en Coupe de l’Hérault. Louis Guibal, l’un des cadres des Sang et Or, s’est confié sur cette entame…

Louis, comment se déroule la préparation à l’ASSG ?

Nous avons repris la préparation fin juillet avec un groupe très étoffé, que ce soit pour la D1 ou la D3. Beaucoup de nouveaux joueurs nous ont rejoint, l’ambiance est un peu différente de l’an passé, c’est pourquoi les deux équipes ont eu besoin de temps avant de se connaître et de mieux se trouver sur le terrain. En tout cas, la préparation a été difficile à raison de quatre séances au moins par semaine. Le groupe a été très assidu pendant cette période, on espère en récolter les fruits tous au long de la saison. Sur les matchs amicaux, nous avons réussi à produire de belles choses dans un nouveau système, mais les résultats n’ont pas suivi. On a néanmoins bien travaillé physiquement, ce qui devrait faire du bien pour le reste de la saison.

Quel bilan peux-tu tirer de cette entame ?

Elle est mitigée car on s’incline en Coupe de France à Mauguio sur des erreurs défensives alors que dans le contenu, on n’est pas ridicule du tout. Ce genre de match se joue à des détails qui n’ont pas tourné dans notre faveur. C’est dommage car cette compétition est vraiment belle à jouer. Après, nous nous sommes qualifiés récemment pour le tour suivant de Coupe de l’Hérault en s’imposant trois à zéro au Pouget, sur un terrain très compliqué où il a été difficile de produire du jeu. L’essentiel reste la qualification face à une équipe de D3.

Quels seront vos objectifs ?

Je pense que ce seront les joueurs qui les détermineront. Si les deux groupes sont investis à fond et jouent le jeu pour les deux équipes, je pense que la D1 peut espérer la première moitié de tableau. Quant à la D3, elle pourra s’appuyer sur les renforts du groupe D1 pour tenter de se hisser en D2, nous l’espérons en tout cas. Les qualités footballistiques sont là pour atteindre ces objectifs. Après, chacun devra se donner à fond. Sans aucun doute qu’un retour au club de Mathis Ferrari nous permettrait largement d’accomplir ces objectifs (rires) !

Continuer de lire
Sponsorisé Enter ad code here
ActusIl y a 10 heures

Les entraîneurs du football amateur remercient SFR !

ActusIl y a 11 heures

Louis Guibal : « Les qualités footballistiques sont là » 

ActusIl y a 11 heures

Sébastien Gryngberg : « Je suis en forme pour un vieux de 34 ans » 

ActusIl y a 12 heures

Le MHSC recherche des escort-kids et des ramasseur(se)s de balle

ActusIl y a 12 heures

Morad Gueddari : « Une année de transition » 

ActusIl y a 12 heures

Le MHSC et l’AS Béziers à la soirée des champions héraultais

ActusIl y a 13 heures

De très belles affiches pour le quatrième tour !

ActusIl y a 13 heures

Qui va remporter le derby entre l’AS Fabrègues et l’AS Pignan ?

ActusIl y a 13 heures

Les plateaux pour la phase 1 du brassage U12 – U13

ActusIl y a 13 heures

L’élection des délégués des clubs nationaux le 9 octobre

ActusIl y a 13 heures

Le règlement des championnats régionaux de jeunes

ActusIl y a 1 jour

Jérémy Struffaldi : « Une victoire archi méritée » 

ActusIl y a 1 jour

Fin des vacances vendredi soir pour les vétérans !

ActusIl y a 1 jour

Pluie de buts pour la première des U19 en D1

ActusIl y a 1 jour

Les U19 du MHSC et de l’ASB fêtés à l’Hôtel du Département

ActusIl y a 1 jour

Quelles affiches pour le quatrième tour ? Réponse à 19h !

ActusIl y a 1 jour

Lucas Rambles : « Il faudra onze guerriers »

ActusIl y a 1 jour

Un match de fou entre les U15 de Mèze et du Maurin FC

ActusIl y a 2 jours

Vincent Gentel : « Satisfait de la prestation du groupe » 

ActusIl y a 2 jours

100% de succès pour les équipes héraultaises en R1 !

À LA UNE

Copyright © 2017 Football Club 34