Connectez vous avec
Ad_Header

Actus

L’AS Béziers, de l’enfer au paradis…

Publié

le

Il y a des victoires que l’on n’oubliera pas, qui transperceront l’histoire pour s’inscrire à jamais. Celle d’hier face aux Herbiers a d’ores et déjà sa place dans la légende du football héraultais. Cette saison, les Biterrois ont souffert, se sont parfois retrouvés en difficulté. Certains leur prédisaient même une descente en National 2 il y a encore quelques semaines. Mais ces gars ne se sont jamais démobilisés. Sous la houlette de Gérard Rocquet, l’homme aux désormais douze montées, sûrement un record en France, tout le monde est resté soudé au club. Les sirènes de la crise n’ont jamais fait vaciller les dirigeants biterrois, jamais.

Cette victoire, c’est donc la victoire des dirigeants, bien entendu, mais aussi d’une équipe profondément marquée par des valeurs communes. Des valeurs parfaitement incarnées par un garçon comme Magno Novaes, que nous avions interviewé il y a quelques semaines et qui s’était confié sur cet état d’esprit devenu essentiel à l’ASB. « La difficulté et les déceptions font partie d’une carrière, mais les émotions que tu ressens avec un groupe et un club, c’est ce qu’il y a de plus beau. » Et puis il y avait les revanchards, à l’instar de garçons comme Antoine Rabillard, revenu au bercail après son aventure marseillaise, ou encore Rayane Aabid, qui n’a pas hésité à aider ses copains en pleine trêve hivernale après son départ de l’été dernier au Paris FC. Tous les mecs de cette équipe ont été déterminants, les Steeve Beusnard, les frères Kanté et tous les autres. Ils sont tous les acteurs principaux de cette magnifique histoire qu’a écrite l’AS Béziers.

Enfin, comment ne pas parler du staff ? De ce staff qui aurait pu douter, qui aurait pu lâcher l’affaire quand la pression devenait trop forte. Mais c’était sans compter sur la volonté de ces hommes mais surtout sur leur profonde certitude qu’il ne manquait pas grand-chose, qu’il ne manquait rien. Même lorsque les victoires se faisaient rares, Mathieu Chabert nous disait que la réussite allait tourner, qu’il ne suffisait que d’un déclic pour inverser la tendance. Ces espoirs, il les portait depuis le début de cette aventure, tout en n’oubliant jamais de se remettre en question, de réfléchir à ce qu’il faisait de bien et de moins bien. Il a su s’entourer de garçons compétents à l’instar des Selim Errif, Aliaume Monrozier, Thierry Bertheas, Claude Bouton et tous les autres. Sans oublier bien entendu le très important Laurent Solsona, déterminant lorsqu’il est passé de la réserve biterroise au poste d’adjoint.

Cette victoire, cette incroyable victoire, c’est celle de tout un club, de toute une entité ASB. Du bénévole au président Rocquet en passant par les supporters, tous les Biterrois sont aujourd’hui les champions du département, la fierté du football héraultais. Désormais, après une fête qu’ils ont bien méritée, les Biterrois vont découvrir un nouveau monde, ce monde professionnel qui les faisaient rêver il y a quelques années et qui leur était si lointain. Le plus dur va désormais commencer pour eux en rentrant dans ce monde impitoyable du football de l’élite. Mais en attendant, ils l’ont fait, ils ont créé l’exploit, ils ont réalisé l’impossible. Nous terminerons par ces mots de Mathieu Chabert : « Je resterai à jamais l’entraîneur qui a fait remonter l’AS Béziers dans le monde professionnel. Et ça, aujourd’hui, personne ne me l’enlèvera ». Non, Mathieu, personne ne te l’enlèvera. Mais surtout, personne ne l’oubliera…

Photo : Stadito

Continuer de lire
17 Commentaires

17 Comments

  1. zvodretiluret

    13 août 2018 le 3 h 38 min

    Thanks so much for giving everyone an extremely spectacular opportunity to check tips from this site. It is always so ideal and also packed with amusement for me and my office acquaintances to visit your site at the very least 3 times in a week to find out the fresh issues you will have. Of course, I’m so at all times motivated for the splendid points you give. Some 1 areas in this posting are clearly the very best we have had.

  2. furtdsolinopv

    15 août 2018 le 10 h 45 min

    Hi there! I’m at work surfing around your blog from my new iphone 3gs! Just wanted to say I love reading your blog and look forward to all your posts! Carry on the superb work!

  3. suba lube

    15 août 2018 le 17 h 39 min

    xQpaNZ Thank you for your post.Thanks Again. Awesome.

  4. Pingback: Google

  5. Pingback: Google

  6. Pingback: Best couples vibrator

  7. Pingback: Realistic vibrator

  8. Pingback: CSYS 300 Fall 2017 Assignment 9

  9. Pingback: apuntes de MEDIO AMBIENTE de Ingerniero Geólogo + Geología (UCM)

  10. Pingback: Foreign Policy

  11. Pingback: kasino terbaik las vegas

  12. Pingback: sex restraint kit

  13. Pingback: Tema 8 DRET Apunte

  14. Pingback: lego 70310

  15. Pingback: FIFA 19 Coins

  16. Pingback: wand vibrator

  17. Pingback: https://vue-forums.uit.tufts.edu/user/profile/795186.page

Vous devez être enregistré pour publier un commentaire Connexion

Laisser un commentaire

Actus

Ça se complique sérieusement pour l’AS Pignan

Publié

le

Cette fois, ça sent très sérieusement le roussi. Hier après-midi, l’AS Pignan a perdu le match qu’il ne fallait absolument pas perdre. Face au Chemin Bas, lanterne rouge au coup d’envoi, les Pignanais ont encaissé un but à la toute dernière minute du temps réglementaire. Un coup du sort lourd de conséquences puisque la troupe de Jean-Baptiste Mur ne se relèvera pas et s’inclinera au final sur le plus petit des écarts (0-1) dans ce choc de la peur. De quoi nourrir beaucoup de regrets, d’autant que les Héraultais ont livré une belle entame et se sont créés plusieurs situations franches. Avec quatorze points, les Pignanais sont désormais bons derniers en douzième position de la poule A de Régional 2. Si rien n’est terminé, le SO Aimargues n’ayant que trois points d’avance, l’AS Pignan devra absolument réagir lors des prochaines semaines, et ce dès le prochain déplacement à Palavas. La mission maintien est lancée et ne s’annonce pas des plus simples…

Continuer de lire

Actus

Les U15 du PIV ont assisté au choc entre l’OL et le MHSC !

Publié

le

Lauréats du Challenge du Fair Play « Robert Granier » – Prix du Département de l’Hérault, les U15 du PI Vendargues ont assisté hier après-midi, grâce au District de l’Hérault et à Hérault Sport, à la rencontre de Ligue 1 entre l’Olympique Lyonnais et le MHSC. Un superbe moment pour les quatorze joueurs du PIV (Mathis Meyer, Sapion Belhadj, Anthony Mazier, Mathéo Segura, David Diogo, Max Subra, Mickaël Oudot, Thibault Ibanez, Clément Bosc, Tybo Fournier, Hugo Brucoli, Akram Touidj, Thomas Morelle, Léo Sala-Soulatge) présents hier au Groupama Stadium, et ce malgré la défaite pailladine. Une raison supplémentaire d’être fair-play sur les terrains ! 

Continuer de lire

À LA UNE

Copyright © 2017 Football Club 34